Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
segolin183

segolin183

Mi-ange mi-démon

Publié le par nesci marc
Publié dans : #Mon facebook du jeudi 5-10-2017

It is the " bordel "
c'est pas moi qui le dit ,c'est l'élégant
La Catalogne qui veut l’indépendance
Des gens qui tuent l'innocence et la vie
Des ouvriers qui manifestent pour ne pas crever
Des syndicats politisés qui en profitent largement
Il a fait de son nom une marque " En Marche "
Comme je suis peu " toto loco de la cabessa "
Je vais faire de même avec le mien Marc Nesci
Ca tombe bien ,demain je fais mes 22 ans de New life!
" Mauvais Nom ,Minable Numéro,Massacre Nominatif,Mallocchio Numérabili....et je pourrai en faire des pages et des pages avec l'anglais ,l'allemand ,l'Italien,l’espagnol ,le latin....mais finalement en dehors de toute considération ,si je dois lancer un mouvement politique où littéraire ma préférence sera pour celui la ,"Mots Nombreux pour Merveilleuses Nuits "
--------
Famille ,amis ,minet et minettes de France ,du monde ,de toutes les galaxies et de toute les couleurs
Je vous aime
Marc

Mon facebook du jeudi 5 Octobre !

Commenter cet article

Florentin 05/10/2017 17:25

Bien dit tout cela ! Mais des mots qui, pour savoureux qu'ils soient, recouvrent un contexte social actuel beaucoup moins aimable. Je suis, moi aussi, de ceux qui ne goûtent guère aux sirènes du pourfendeur de "bordels" ... Bien amicalement. Florentin

nesci marc 05/10/2017 18:04

Coucou Flo ,merci pour le com ,je vais te faire râler ,cet après-midi presque 30° ,un grand soleil ,une légère tramontane ,juste pour soulever les jambes des filles!
On verra bien ,s'il faut manifester j'ai intérêt à récupérer mes jambes!
marc

Le Mousquetaire des Mots 05/10/2017 14:43

Aïe, prendrais-tu la grosse tête ? Imiter le jeunot, quelle étrange idée ! Rassure-toi, je plaisante : plutôt réussi ce couplet à propos des initiales d'un certain individu dont on peut fustiger à loisir l'absence de diplomatie quant à ses commentaires qui se répercutent sur le web à grande vitesse. Et permettent, notamment à des poètes, de tourner en dérision ce phénomène étrange qui consiste à se faire croire et faire croire aux autres qu'ils n'y verront que du feu (de paille ?). C'était oublier que ces autres (la masse à laquelle on appartient) ne sont pas moins intelligents que lui et que c'était d'un transparent à faire s'éclater de rire les sceptiques et autres indigents soi-disant intellectuels. Merci pour ce moment savoureux.

nesci marc 05/10/2017 18:11

Fred ,c'est le préambule du texte de demain "mots nombreux et merveilleuses nuits" et ça m'a inspiré pour demain ,la fameuse journée funeste où je me suis mis à détester Céline Dion (on devait aller au zénith de Montpellier voir Céline en concert ce 6 Octobre 95 ) alors que je passais en boucle son premier disque à la radio ...et vers 18h30 mon côté gauche s'est dissous (et dix sous c'est pas cher)
Amitiés et merci pour le com
marc

Articles récents

Hébergé par Overblog