Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
segolin183

segolin183

Mi-ange mi-démon

Publié le par nesci marc
Publié dans : #poesie

Qu'elle est jolie ma lagune

Avec ses reflets au soleil couchant

Les lumières de l'île singulière

Patrie de Paul Valéry

 

Les parcs à coquillages

s'enroulent les anguilles

Qui font la cour aux Hippocampes

 

Qu'elle est belle faisant la une

Des magazines vendus aux estivants

Pour visiter cette avant-mer si fière

Qui fait vivre plus d'un " païs"

 

Du vent elle prend tous les visages

Tramontane  qui vrille

Autan qui décampe

 

Magnifique lorsqu'elle fait briller la lune

Où l'on devine un flot d'amants

Poursuivant les lueurs éphémères

De cadavres exquis!

 

Marc Nesci

Début Novembre 2016

 

Commenter cet article

Florentin 18/11/2016 17:12

Hospitalisé de nouveau ? Tu ne traverses pas actuellement une période de rêve. J'espère en tout cas, comme tous tes blogpotes, que tu vas te sortir de là. Repose toi au max et reviens-nous en forme. Pour revoir ta lagune, celle que tu viens de nous si bien décrire. A plus. Florentin

jean Claude Mazaud 16/11/2016 18:38

Prends soin de toi comme le dit Le Mousquetaire...Amitiés

Le Mousquetaire des Mots 12/11/2016 14:46

Bonjour Marc, je viens d'apprendre que tu étais de nouveau hospitalisé. J'espère que ce n'est pas aussi grave que la première fois. Repose-toi un maximum et tant pis pour la poésie et les potes. Prends soin de toi. Amicalement

Le Mousquetaire des mots 09/11/2016 12:23

L'ode parfaite pour déclarer ta flamme pour ce lieu enchanteur. Seule réserve : "un tas d'amants" (dernière strophe) n'est pas très élégant, ni très poétique. je te conseille de modifier la formule, soit en écrivant une foule d'amants, soit de nombreux amants, ou encore, tout simplement "les amants" (en utilisant l'article défini, tu généralises l'habitude des amoureux et donc on en devine le nombre)

Axel 21 09/11/2016 11:04

Salut Marc. Tu as raison, lieu parfait pour un cinq à Sète... Bon, c'est pas le tout, Donald trempe, va falloir l'essorer. Amitiés

Elisabeth 06/11/2016 14:46

Merci Marco de nous l'avoir fait découvrir ,j'espère qu'on continuera l'été avec ton ami d'aller voguer sur cette mare aux canards si bien chantée par Brassens et ses copains d'abord.
Bisous à toi ,à ta maman et à ta Pascale
Babou

Articles récents

Hébergé par Overblog