Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
segolin183

segolin183

Mi-ange mi-démon

Publié le par nesci marc
Publié dans : #poesie

Elle est à l'origine du monde

Pudiquement brune.....

Poétiquement blonde

       -----

Aujourd'hui

       -----

On aurait tout aperçu

Deviné l'arbre de vie.....

La grotte inconnue

        -----

Et l'interdit

        -----

La vallée profonde

Les rondeurs à la une

En forme de mapemonde

        -----

Sauf la nuit

        -----

Qu'est-elle devenue

Elle qui m'avait souri

Et n'est jamais venue

        -----

Disparue

        -----

Oui elle est à l'origine

De toutes les poésies

De toutes les élégies

        ------

Dans la rue

        ------

En délicieuse Ludivine

En tendre et douce amie

Et réconfortante Mamie

        ------

Et bienvenue

        ------

Tant que sera le monde

Le soleil accouchant d'une lune

Je vous aimerai brunes et blondes

         ------

A vous ,femmes câlines

         ------

Marc Nesci (un jour de canicule fin Aout 2016)

Commenter cet article

Axel 21 07/09/2016 18:47

Et bien sûr transmets mes amitiés à Elisabeth... je fus moi-même dans les ambassades durant une vingtaine d'années... en Afrique notamment.

Axel 21 07/09/2016 18:46

Cher Marc, j'espère que tu vas mieux. Bon, maintenant, nos carcasses sont plus sophistiquées mais moins solides qu'avant. Comme pour les bagnoles... Tu évoques Courbet. Je vais souvent me promener à Ornans, charmant village sur la Loue qui le vit naître. Quant à l'origine du monde, sa réponse me semble pertinente, on vient tous de là. Une question cependant : mais que diable pouvait-on bien faire avant la sortie du tunnel? Amitiés

Florentin 31/08/2016 19:25

Salut l'ami ! La canicule na pas cessé (même ici, en Manche), mais j'ai quitté l'herbe verte pour réintégrer mes pénates. Reprendre du service et réintégrer mes vieilles habitudes, ce n'est pas trop facile. Mais, on s'y fera. J'espère que tes ennuis de santé se sont un peu effacés. Le com d'Elisabeth me laisse pourtant entendre que ce n'est toujours pas, pour toi, le paradis. Te reste la poésie et là c'est visiblement la forme. Je trouve que écris de mieux en mieux. Continue ! Bien amicalement. Florentin

Elisabeth 31/08/2016 12:09

Pauvre Marco ,tu as tout notre soutien et si tu as un probleme tu connais mon numero de telephone
Bisous et soigne toi
Babou

Le Mousquetaire des Mots 27/08/2016 07:53

Très beau poème. Tu es vraiment le chantre de l'amour. Tu dis tout et rien, mais on sent bien la force qui te mue. Ainsi que tes regrets. C'est à la fois magnifique et mélancolique. Détail : avant-dernier vers, ce n'est pas un conditionnel mais un futur (donc pas de S à aimerai)

JEAN CLAUDE MAZAUD 25/08/2016 14:27

L a canicule te réussit l'ami ! Bravo et A bientôt.....Amitiés de JC

Articles récents

Hébergé par Overblog