Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
segolin183

segolin183

Mi-ange mi-démon

Publié le par nesci marc
Publié dans : #poesie

La mémoire se perd dans l'eau

Lot de tendres souvenirs

Venir lire et aimer la poésie

 

Je me rappelle

 

Poésie sensuelle de ta peau

Peau sucrée à découvrir

Ouvrir des douces nuits

 

Tu étais si belle

 

Nuits où tu me fis ce cadeau

Dos magnifique à accueillir

Cueillir des plaisirs interdits

 

Tes yeux couleurs du ciel

 

Interdit mais je vous ai aimé aussitot

Tot le matin et la nuit en devenir

Venir pour vous aimer toute la vie

 

Beauté irréelle au goût de miel

 

Vie où en niant l'amour d'un Marco

Vous m'avez fait presque m'enfuir

Fuir vers des chimères et autre paradis

 

Quitte à en mourir ,Mademoiselle

 

Marc Nesci (Jour de canicule en été 2016)

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Axel 21 10/07/2016 10:58

Cher Marc, attention à la canicule et à la surchauffe, d'autant que ce soir va falloir sortir le bleu de chauffe. Bon, tant qu'il nous reste nos souvenirs...

nesci marc 10/07/2016 11:19

Cher Axel malgré mon grand âge de quinqua je suis vert comme un poireau et la canicule décuple mes sens donc si une jolie blonde passe à portée elle ne sera pas déçue du voyage........
Amitiés Occitanes
marc

JC MAZAUD 09/07/2016 16:36

"C'est une chanson...." comme celle de Prévert et Kosma....Une bien jolie chanson.
Bon week end ensoleillé cela va de soit ...Même à Paris il fait un temps magnifique !

nesci marc 10/07/2016 11:22

Comme tu le dis cela peut être une chanson et pourtant je l'ai écrit comme un poème mais je suis content de ce commentaire élogieux!
Chaudes amitiés Occitanes
marc

Le Mousquetaire des Mots 07/07/2016 18:52

Salut Marc
Dis-moi tu rêves encore... Toujours cette femme qui envahit tes pensées ? Et hante tes rêves les plus fous ? Encore des tercets qui s'enchaînent, entrecoupés d'un simple refrain qui change à chaque strophe. Pas mal du tout. On dirait une chanson.

nesci marc 09/07/2016 09:43

Oui cher mousquetaire c'était presque une chanson ,je connais le solfège (du à Mlle Schlegel ,une sylphide prof de musique de 100kg) mais helas je ne suis ni pianiste ni guitariste juste un doux rêveur qui vit et revit ces bons moments de vie car depuis mes 50 ballets je sens qu'il ne faut pas perdre de temps donc à défaut d'aimer j'écris et je cris mon amour de la vie
Amitiés d'Occitanie
marc

Articles récents

Hébergé par Overblog