Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
segolin183

segolin183

Mi-ange mi-démon

Publié le par nesci marc
Publié dans : #poesie

J'aime ton regard tendresse

Tes yeux sublimes de promesse

 

Ton corps devient la faiblesse

Qu'un coeur blessé caresse

 

Ta peau chante mon allegresse

Mon adorable et sensuelle diablesse

 

Juste vingt-cinq ans d'écart

La vie n'est qu'une suite de hasard

 

Je suis plus prés de la vieillesse

Que toi ,accorde moi cette sagesse

 

Comme dit une chanson enchanteresse

Il suffirait de presque rien,une jeunesse

 

Imaginer ton amour et je ne cesse

De songer à ce rêve d'ivresse!

 

Marc Nesci (juin de giboulées 2016)

 

 

 

 

Commenter cet article

Florentin 21/06/2016 17:28

La jeunesse est hélas un état qui passe ! Bien fol est celui qui l'oublie ! On ne peut s'offrir de la brioche à tous les repas. C'est comme ça !

nesci marc 21/06/2016 17:44

Florentin si tu voyais le joli minois de la brioche mais je ne dois rester discret ,bien sur ce n'est qu'un rêve et c'est gratuit alors pourquoi ne pas y songer même en pensées!
Amitiés Occitanes de chaleur lourde
marc

Axel 21 21/06/2016 17:09

Il n'y a que le premier pas qui coûte, Marc. J'ai eu, il y a quelques années, la grande surprise qu'une jeune femme de 24 ans de moins que moi s'intéresse à ma modeste personne. Ja savais que la fin serait terrible et qu'il n'y avait pas d'issue, mais j'ai vécu les sept plus belles années de ma vie... Amitiés

nesci marc 21/06/2016 17:48

Moi aussi Axel ,à une époque de ma vie où j'avais 38 ans une jeune Corinne de 20 ans s'est intéressée à moi mais la cette personne en question est quelqu'un de public et il est si bon de rêver!
Amitiés Cathares
marc

Elisabeth 19/06/2016 09:42

Marco Laurent n'est pas loin de penser comme toi et lui il est encore plus prés!
Amitiés et soigne toi bien
Babou

Le Mousquetaire des Mots 19/06/2016 08:26

Bonjour Marc, Intéressant ce poème à rime unique (ou presque). Et ça tient debout. Je crois bien qu'en ôtant les deux vers en "ar", ton poème serait tout aussi consistant.

nesci marc 19/06/2016 09:25

Je suis d'accord avec toi cher mousquetaire ,d"ailleurs j'ai buté longtemps sur ces vers et les ai conservé car c'est l'objet principal de ce texte!
Cette personne existe et à chaque fois que je la vois ,je maudis la vie qui m'a joué ce mauvais tour ,naître trop tot plus ce que tu sais de ma santé ,mais tu sais rien n'est gravé dans le marbre et je peux encore l'ameliore!
Merci du com et amitiés Occitanes
marc

Articles récents

Hébergé par Overblog