Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
segolin183

segolin183

Mi-ange mi-démon

Publié le par nesci marc
Publié dans : #poesie

J'ai gribouillé quelque mots

Sur une feuille France

Mon encre sympathique

 

Ne s'attarda point

Sur la signification

N'ayant point de carbone

 

J'ai scribouillé des idées

Sur mon brouillon du blog

Pensant à vous langue Française

 

Le chemin d'Arthur Rimbaud

Me poussa jusqu'à la délivrance

Je suis redevenu nostalgique

 

Vu les cadavres exquis au loin

Posés en point d'interrogation

Sur la fabrique d'ozone

 

Mon chemin s'est brouillé

Jusqu'à découper le fog

Attaché à ces phrases niaises

 

J'ai redescendu la rivière Congo

Pour imiter le poéte d'errance

Ce mélange café aux senteurs d'Afrique.....

 

N'était que ma quète "à la recherche du temps perdu"

 

Marc Nesci (le 1 Avril 2016)

 

 

Commenter cet article

Axel 21 11/04/2016 16:56

Mon cher Marc, la vie nous laisse des douleurs, physiques et psychique mais à quoi bon rechercher le temps perdu. Je dis ça, mais à moi aussi le passé me sert à vivre le présent. Sauf que quand on se rend compte du bonheur qu'on a eu, c'est trop tard pour le revivre, mais pas trop tard pour l'apprécier à sa juste valeur. Pourquoi crois-tu que les vieux écrivent? Amitiés

nesci marc 16/04/2016 11:12

J'espère pouvoir écrire longtemps et surtout finir manger par des vers ,n'est-ce pas le comble ultime du poète......
Amitiés Occitanes
marc

Florentin 05/04/2016 11:15

Salut l'ami ! Parti là où le vent t'a mené. J'aime bien ton poème qui, à chaque strophe, nous amène à un nouvel horizon, évident ou un peu énigmatique. Je te souhaite de récupérer ta santé au plus vite. Ce n'est pas drôle de se réveiller chaque avec la douleur. C'est ce qui arrive actuelement à ma frangine (qui a la colonne vertébrale en marmelade) et ça ne la fait pas sourire ! A plus. Bien amicalement. Florentin

Le Mousquetaire des Mots 03/04/2016 01:18

Surréaliste en effet. Pas mal, mais peut-être pas assez abouti. Peut-être devrais-u le laisser reposer et le reprendre... Je pense que tu peux en améliorer les effets.

Le Mousquetaire des Mots 04/04/2016 02:00

Hello Marc,

Je sais que tu souffres beaucoup et que, du coup, ta vie n'est pas des plus marrantes.J'admire sincèrement ton courage dans l'adversité et que tu aies la force d'écrire malgré tout, de faire passer des sentiments et des sensations. Pour notre plus grand plaisir. Au fond, tu tiens à la force du poignet. Chapeau l'ami. J'aimerais avoir cette force que je sens dans tous tes écrits et que je n'ai pas. Je devrais écrire davantage, mais voilà, je doute que cela en vaille la peine. Sans doute de la lâcheté de ma part. Alors, te voir résister comme tu le fais, communiquer et nous transmettre ta joie de vivre (eh oui !), je salue ta résistance et ta volonté... Continue l'ami, ça vaut vraiment le coup. Amicalement

nesci marc 03/04/2016 11:02

Merci monsieur le mousquetaire je que je suis arrivé au bout du bout ,ce texte reflète mon état de fatigue du moment (mes genoux ne portant plus ma grande carcasse et je me prépare une retraite pénible ,
Pour améliorer les effets il me faut une force qui est en train de m'abandonner tout doucement ,'ai écrit prés de 5000 poèmes tout au long de ma vie et je sais que cde dernier n'est pas abouti
Amitiés de beau temps
marc

Articles récents

Hébergé par Overblog