Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
segolin183

segolin183

Mi-ange mi-démon

Publié le par nesci marc
Publié dans : #poesie

"On était heureux et on ne le savait pas"

 

Ado dans les seventies

Prévert venait juste de partir

Je regardais gourmand ,ma copine de classe

 

Le dimanche soir,j'achetais des smarties

Avant que de continuer à lire

Paroles ,spectacles et fatras....

 

C'était un collège/pensionnat celèbre

Dans la ville de Jean-baptiste Poquelin

Du déjanté Bobby Lapointe

 

A cette époque,je suis devenu un peu zèbre

Moitié Peace and love ,moitié malandrin

N'étant pas adepte des mains jointes

 

C'était des années bénies

Où l'insouciance flirtait avec le pire

La découverte de la poésie et sa grâce

 

L'amour des livres ,de la philosophie

La beauté des " Bilitis " à mourir

Des petits mots en dédicace

 

"Make love not war" pour éviter le funèbre

Treillis militaire,foulards d'indiens

Pour conjurer les casques à pointe

 

Quarante ans aprés,on s'approche des tenèbres

Laissera-t-on une trace pour les futurs humains

De nos années Babas cool et hippies sans crainte

 

Marc Nesci (le 25 Janvier 2016)

 

 

Commenter cet article

Le Mousquetaire des Mots 27/01/2016 03:43

Une interrogation intéressante. Je crains que cette époque révolue (hors mai 68) ne soit même pas un lambeau de souvenir dans l'Histoire (qui ne s'intéresse qu'aux grands faits et surtout aux guerres). On passe avec le temps et on finit par trépasser. c'est la vie. Alors vivons le moment du mieux possible malgré nos chagrins, tristesses et désirs d'autre chose.
Bon je cesse mon pontifiage : fort bien écrite cette nostalgie d'un passé pas si lointain. Tout y est. décidément, et fort bien dit. Dans une certaine mesure, si je mets à l'écart mon côté raisonnable, je partage ce que tu nous livres en rimes.

nesci marc 27/01/2016 12:31

Fred ,ce n'est même pas de la nostalgie car à cette époque le communautarisme n'existait pas et c'est bien agréable d'avoir apprécier la vie au travers d'une certaine liberté :pas de capote ,pas d'interdit ,droit de blasphémer ,voir les unes d'hara-kiri ,être contre les guerres, comme je dis on était heureux et on ne le savait pas!
Amitiés en douceur d'Occitanie
marc

j 26/01/2016 18:57

Belle, émouvante et nostalgique évocation d'une autre époque ...
Amitiés.
Jean Claude

nesci marc 27/01/2016 12:33

Jean-Claude je dirai à peu prés la même chose qu'au mousquetaire des mots ,plus que de la nostalgie j'ai l'impression qu'on a reculé sur toutes les libertés!
Merci pour le commentaires ,amitiés
marc nesci

Articles récents

Hébergé par Overblog