Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
segolin183

segolin183

Mi-ange mi-démon

Publié le par nesci marc
Publié dans : #poesie

Voici ma supplique ,madame la vie

Pouvoir mourir avant d'être vieux

Prenez vos responsabilités

 

Comme vous avez su les prendre

Un certain jour funeste d'Automne

Vous ne ferez jamais autant de mal

 

A un grand défenseur de la poésie

Magnifiant l'amour si heureux

Qu'il était enflammé!

 

Partir vite sans plus attendre

Ne plus écrire ces vers monotones

Cette diatribe fatale

 

M'amenant vers l'ultime nostalgie

De ce que je fus ,un mec joyeux

Avec quelque poétiques qualités

 

Dommage je ne suis plus à vendre

Je vous laisse un peu d'ozone

De ma région natale

 

En espérant qu'après être parti

Nice ne soit une terre d'envieux

Pour toutes les fleurs du mâle!

 

Marc Nesci (le 26 Decembre 2015)

 

Commenter cet article

JEAN CLAUDE MAZAUD 28/12/2015 08:57

Non, la plage de Sète doit attendre...Le Mousquetaire des mots a tout dit..
Amitiés très sincères.
JC

nesci marc 28/12/2015 11:38

T'inquiète Jean-Claude ,c'était un peu de tristesse du à ma santé mais je n'ai pas manqué de citer le grand Georges et Paul Valéry!
Amitiés très sincères
marc

Le Mousquetaire des Mots 28/12/2015 02:28

J'ose espérer que ta supplice n'est pas un signe réel de nous quitter... Eh tu fais partie de mon paysage, de mes journées, tu ne nous abandonnerais pas aussi facilement, aussi vite. Non mais quand même ! Tes fleurs du mâle (joli jeu de mots qui en dit long) font partie de mon décor mental, alors s'il-te-plaît, laisse tomber ces velléités macabres (tu es encore jeune ce me semble). Mais si c'était seulement pour la rime (je crains que non)... La vie n'est pas rose, l'est-elle même pour quelqu'un ? Ce n'est pas une raison pour abandonner tout combat ou se résigner. Écrire cela le lendemain de Noël... Tu as fait déchanter jusqu'à ma nostalgie. Le jour où tu feras un pied de nez à la vie, donne-moi du temps pour m'adapter, s'il-te-plaît.

nesci marc 28/12/2015 11:35

Monsieur le mousquetaire ,comme dit sur mon Facebook (une mama Noel m'a mangé les genoux) et quand tu es un grand gaillard ,ancien rugbyman de haut niveau qui a fini au foot en challenge corpo (marquant des 2 pieds et de la tête) et que tu vois que tes genoux refusent de porter ta grande carcasse ,tu te dis ,que bien que jeune la fin est proche et honnêtement si la vie me prend maintenant avant que je ne sois vieux ,je ne lui en voudrai pas ,bien sur j'aimerai pouvoir vivre encore plus de 35 ans comme ma chère Jeanne..si mama Noel lâche mes genoux!
Amitiés sincères
marc

Articles récents

Hébergé par Overblog