Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
segolin183

segolin183

Mi-ange mi-démon

Publié le par nesci marc
Publié dans : #poesie

Il passait

Comme passe le temps

 

Et pensait

Comme pensent les gens

 

Il rêvait

Comme un éternel amant

 

Le temps s'écoulait

Comme passent les gens

 

A eux il pensait

Comme passe le temps

 

Et puis il est passé

Comme pensent les gens

 

A pensé

Comme s'écoule le temps

 

A rêvé

Comme tous les amants

 

A aimé

Comme les gens tout le temps

 

Qu'est-ce que c'est que ces gens qui passent et pensent en rêvant....

 

Marc Nesci (le 28 Decembre 2015)

 

Commenter cet article

Le Mousquetaire des Mots 31/12/2015 14:45

Ah Prévert... ! Des poèmes qui laissent rêveur. Et nous font toucher du doigt une pensée très profonde. Entre le temps et la pensée, ton hommage bat la mesure à deux temps. Tu mettrais en musique, cela ferait un sacré chant. Ça dit peu en apparence, l'itération des mots masquent le but recherché, et ça en dit beaucoup. Rêveur et penseur en même temps. Voilà ce que tu es profondément. Conserve bien le rêve, il permet d'avancer. Malgré tout. Malgré nous.

nesci marc 31/12/2015 17:13

Votre réponse cher mousquetaire est plus que poétique ,c'est la réponse d'un homme sensible ,cultivé ,vivant et humain et je reste votre obligé
Amitiés
Marc

Florentin 29/12/2015 19:06

J'ai lu quelque part que tu avais été obligé de prendre le lit pour un genoux récalcitrant, mais je crois que tu n'a pas, cependant, perdu ton temps. Tu as écrit ici un bel hommage à Prévert, un poète que j'aime beaucoup et dont j'ai publié, sur mon site, de nombreux poèmes. Bon rétablissement et à plus. Florentin

nesci marc 29/12/2015 19:41

Salut Flo ,j'espère que tu as reconnu mon allusion de fin " aux belles familles"
Amitiés de fin d'année et de meilleure nouvelle année
Marc du genou recalcitrant

JEAN CLAUDE MAZAUD 29/12/2015 11:12

Modeste peut-être...mais bel (et virtuose) hommage !
Bravo...
Amitiés

nesci marc 29/12/2015 11:40

As -tu deviné à quel texte je faisais allusion à la fin de ce poème programmé ,il fait partie de mon livre de chevet " paroles"
Amitiés
marc

Articles récents

Hébergé par Overblog