Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
segolin183

segolin183

Mi-ange mi-démon

Publié le par nesci marc
Publié dans : #poesie

Les poèmes sont en chemin:ils font route vers quelque chose "Paul Celan"

 

Et si le destin

Se piquait d'une rose

 

Et si le chemin

Distillait l'osmose

 

Et si l'enfantin

Produisait d'horribles choses

 

Et si l'on manquait de câlin

Pour éviter la sinistrose

 

Et si les poètes avaient raison

Comme le coeur des philosophes

 

Et si le destin n'était qu'une illusion

Et notre life une suite de catastrophes

 

Et si le chemin n'était peuplé que de passions

Que poétes et écrivains mettent en strophes

 

Et si la vie n'était qu'une longue suite de parchemin

Comme l'inoubliable roman sur les frères Karamazov

 

Marc Nesci (le 7 Décembre 2015)

 

 

Commenter cet article

JEAN CLAUDE MAZAUD 13/12/2015 08:15

Plutôt dépassé par certains commentaires...
Simplement pour te dire que je viens de relire à haute voix ton poème et que je le trouve très beau, sans trop checher à savoir pourquoi, comme lorsque l'on admire un tableau ou que l'on est touché par un morceau de musique...
Bon dimanche et Bon vote !!!!

nesci marc 13/12/2015 12:20

Jean-claude ,je te remercie chaleureusement ,c'est comme un bon film ,une musique ,un bon bouquin ,un paysage ,un tableau ,un essai ,un commentaire....
J'aime les mots et j'essaye modestement de les sublimer en disant ce que je pense!
Amitiés Occitanes (j'ai déjà voté )
marc nesci

Florentin 12/12/2015 16:43

Il faut, je crois, abandonner l'idée de recevoir des alertes à propos des articles écrits sur Vefblog. La plateforme n'en donne plus. De même qu'elle ne nous avertit plus des commentaires reçus. Si bien que je rate tous ceux laissés sur des billets anciens. Mais, bon, je ne suis plus sûr qu'il reste un pilote dans l'avion Vef. Pour l'heure, ça fonctionne toujours. A minima, mais ça fonctionne.

nesci marc 12/12/2015 20:47

Merci Florentin je m'arrangerai comme ça!
Amitiés Occitanes et bon vote
marc

Florentin 09/12/2015 22:39

La vie ne serait que du quotidien s'il n'y avait les poètes pour la magnifier ...

nesci marc 09/12/2015 23:18

Merci mon ami et un Florentin pour nous informer!
Amitiés Occitanes
marc

nesci marc 09/12/2015 23:18

Merci mon ami et un Florentin pour nous informer!
Amitiés Occitanes
marc

Axel21 09/12/2015 17:27

Tiens, tu vois , tu me fais penser à une chose. Oh, elle n'est pas neuve, mais on l'oublie. Chacun de ces malfaisants, de ces terroristes, de ces djihadistes, de ces tueurs, fut unn jour un enfant, plein de rêves et qui sait même d'amour qu'il n'a pas reçu en retour. Peut-être suis-je candide.
Amitiés
Al

nesci marc 09/12/2015 17:37

Tu as peut-être raison Alain mais ça ne pardonne pas l'acte ,ils s'en foutent de la mort en croyant retrouver les 11 vierges la -haut ,malheureusement et comme toutes les religions monothéistes ,j'ai bien peur que ce ne soit des chimères même si je respecte les croyances de tous ,perso je crois en la femme mais la vraie ,celle Tolérante ,humaine et sincère!
Amitiés
Marc

nesci marc 09/12/2015 16:06

Je le répète cher Mousquetaire ,je me suis amusé ,j'aimerai que tu sois aussi exigeant avec ceux qui la massacrent (genre l'ex-président) oui je sais j'ai mis "part le chemin" j'aurais du dire " par le chemin ou par les chemins" mais ce n'est qu'une faute de frappe(s) comme tu as fait récemment ,oui je l'avoue de même que j'aime les vraies blondes ,j'aime jouer avec la langue Française et je conçois que ça puisse irriter les puristes mais les mots ne sont-ils pas plus importants qu'un " s" de plus ou de moins
Amitiés
Marc

Le Mousquetaire des Mots 09/12/2015 20:56

Bonsoir Marc,
Excuse-moi de te reprendre sur ces erreurs (que tout le monde fait), mais parce qu'il s'agit de poésie, j'attends la perfection; C'est un tout, et pas seulement sur le seul plan de la linguistique. tu as un don, alors j'aimerais bien lire sans repérer des coquilles : cela gâche ma lecture. Un sacré travers, je le reconnais, mais on ne se refait pas (j'ai été trop longtemps correcteur d'un concours littéraire).. Bon, c'est dit, je ne parlerai plus de coquilles, je me contenterai de déguster tes vers qui savent m'arrêter pour leur forme, leur charme et leur vérité.

Le Mousquetaire des Mots 09/12/2015 11:03

Bonjour Marc,
De la poésie de grand matin, un régal. En deux vers et huit strophes, tu dis tout. Une image très juste : "la vie, une longue suite de parchemin" (il faudrait un s, m'est avis), ce parchemin si fragile, si délicat et si riche pour ce qu'il apporte aux hommes. En huit strophes tu parcours toute une vie. Et si...

Le Mousquetaire des Mots 09/12/2015 13:43

Petit rectificatif : en français, beaucoup d'individus utilisent deux mots "de par" (formulation incorrecte, c'est de ou par et non les deux) et écrivent part au lieu par.. Il s'agit de deux prépositions qui ne s'utilisent qu'une à une.. donc tu ne peux écrire : "part le chemin" (part : soit verbe partir, présent de l'indicatif, 3ème personne du singulier ; part : substantif féminin signifiant partie ou portion. Oui, je sais, je tatillonne. Que veux-tu, j'aime tellement la langue française que j'essaie d'être d'une précision énervante.

nesci marc 09/12/2015 11:46

Oui cher mousquetaire ,le " s" était nécessaire ,j'y ai longuement réfléchi et je me suis dit que selon un philosophe suédois célèbre:
Ce n'est pas le chemin qui est difficile ,mais le difficile qui est le chemin" dont je l'ai laissé au singulier dans le sens de " part le chemin " je sais j'ai accommodé!
Amitiés chevaleresques et merci pour votre propos!
votre obligé
Marc

Articles récents

Hébergé par Overblog